img tyls

Soutien à la croissance des PME : On n’est jamais mieux servi que par soi-même

Par Normand Hétu

Idéalement la personne la plus apte à aider un entrepreneur serait un autre (ou plusieurs autres) entrepreneur. En effet, qui de mieux placer pour comprendre la réalité et les embûches auxquelles l’entrepreneur fait face qu’un autre entrepreneur qui y a été confronté et qui a réussi.

Cependant, ce n’est pas toujours réaliste et réalisable. Le modèle du soutien et du financement aux entreprises tend de plus en plus à favoriser ce vieil adage. On n’a qu’à penser aux anges investisseurs, aux fonds de placement privé (private equity) et autres véhicules d’investissement qui associent leur investissement à l’apport d’autres entrepreneurs et gens d’affaires qui ont réussi au moment d’injecter leurs capitaux. Nous ne jugerons pas de la valeur de cet apport ou des conditions dans lesquels ces investissements se font. Nous voulons seulement souligner la multiplicité des mises à contribution du support entrepreneur-entrepreneur. Bien au-delà des sommes investies on offre de l’expertise.

Les outils de soutien aux entrepreneurs devraient s’inspirer également de ce modèle. Cependant, la réalité peut faire en sorte que ce ne soit pas toujours possible.

  • Certains entrepreneurs ne croient tout simplement pas qu’ils soient en mesure d’aider un autre entrepreneur. Que ce soit en raison de la taille de leur entreprise, la perception de l’entreprise, ou autres.
  • Certains entrepreneurs ne veulent pas s’associer à de telles initiatives.
  • Certains n’ont pas le temps ou jugent qu’ils ne l’ont pas.
  • Certains ne se sentent pas à l’aise de participer dans des formules privilégiées par certains programmes.
  • Certaines entreprises ne sont pas à un stade pour bénéficier pleinement de l’apport d’autres entrepreneurs.

Ce ne sont que quelques considérations qui font que ce ne soit pas toujours possible. Mais à ces dernières, pour la plupart, il existe des moyens de faire en sorte que le défi soit intéressant, accessible et valorisant. Souvent, certains entrepreneurs ne perçoivent pas à leur juste valeur la contribution qu’ils peuvent apporter, que ce soit :

  • Le transfert générationnel de leur entreprise
  • La croissance de leur entreprise, sans y associer nécessairement des valeurs comparatives, mais en tenant compte de la réussite
  • Le développement de marchés
  • La diversification de produits
  • L’innovation sous toutes ces formes
  • Les réseaux de contacts
  • L’utilisation des nouveaux médias et des nouvelles technologies

Au-delà de tout, l’entrepreneur apporte sa grande compréhension de la réalité multifacette à laquelle tout entrepreneur fait face.

Parmi les contributions que peut en retirer chacun des entrepreneurs, on retrouve :

  • Pour celui qui reçoit :
    • L’expertise acquise par l’autre et ses façons de faire et réussir. La compréhension partagée de ce qu’il vit.
  • Pour celui qui donne :
    • La satisfaction de partager ses réalisations et réussites, au-delà des nombres et comparaisons ainsi que de s’associer à la réussite d’autrui.
    • La possibilité de prendre un recul de ses propres activités/défis et d’envisager des solutions sous un nouvel angle

La forme du soutien aux entrepreneurs peut être aussi variée que les formules ou programmes qui se développent, mais doit respecter les besoins propres à chacun et chaque situation et se situer dans un continuum tant des actions que temporel.

VOUS AVEZ UN AVIS SUR LA QUESTION ?

Écrivez-nous pour nous faire part de vos commentaires  info@cerclegdp.com

img tyls